Apprendre le japonais avec Anki

Apprendre le japonais avec Anki et Yomichan permet de récupérer à partir d'un navigateur internet des kanji qu'on souhaite comprendre et d'en faire une flash card intégrant les kanji et leurs lectures, des exemples d'utilisation de ces kanji en contexte, des images et de l'audio ou de la vidéo.
JN

Apprendre le japonais avec Anki, mon meilleur ami !

Si comme moi tu détestes apprendre les choses par cœur, mais que parfois tu peux pas y échapper, ça va t’intéresser parce qu’on va parler d’apprendre le japonais avec Anki !

Faut-il vraiment apprendre les choses par cœur ?

A écouter les autres, y a pas moyen d’apprendre le japonais sans se taper des listes et des listes de choses à apprendre par cœur.

  • La grammaire, par cœur !
  • La conjugaison, par cœur !
  • Les kana, par cœur !
  • Les kanji, par cœur !
  • Etc., Etc..

Tout ça, c’est très bien, mais ton cerveau n’acceptera jamais de s’en rappeler sur le long terme !

Et y a une bonne raison à ça (si tu la connais pas, rejoins Mes Contacts Privés avant demain et tu le sauras, c’est le sujet du prochain mail que je leur envoie) mais ce dont je veux te parler, c’est d’Anki !

Anki, c’est quoi ?

Anki, c’est un super soft gratuit qui va te permettre de résoudre bien des problèmes.

A la base, c’est un système de Flash Cards basé sur la « spaced repetition » pour apprendre des choses.

Mais là où il est vraiment puissant, c’est en te permettant d’associer des phrases, des images et de l’audio.

Bref, le top pour apprendre le japonais intelligemment et avec plaisir !

Anki, surpuissant mais long à bien paramétrer

Alors, on va pas se mentir, il faut un peu (comprends « pas mal ») de temps pour maîtriser la « bête ».

Mais y a plein de tutos sur YouTube pour ça et plein d’extensions pour navigateur (Chrome, Firefox…) pour t’aider.

Compte une demi-journée pour faire les choses correctement et sans stresser et t’es paré(e) !

Du plaisir, de l’efficacité et des progrès rapides !

Moi, j’ai pris le temps et franchement, je le regrette pas !

Parce que maintenant, je peux créer une flash card Anki en récupérant directement sur Internet grâce à Yomichan les kanji d’une phrase en japonais qui m’intéresse (les furigana pour la lecture des kanji sont automatiquement créés), y associer une phrase contenant ces kanji en contexte et l’audio de la prononciation de cette phrase et en plus y ajouter une image ou une animation pour bien ancrer le sens de la phrase dans mon esprit.

Ensuite, le système de « spaced repetition » d’Anki prend la relève pour me proposer les cartes au bon moment et s’assurer que je les ai bien mémorisées !

Conclusion: Si tu veux du plaisir, de l’efficacité et faire des progrès, mon meilleur conseil, c’est d’apprendre le japonais avec Anki !

N’oublie pas que si tu veux des conseils, des trucs et astuces, des résultats de tests et des infos sur mes projets en cours et à venir en rapport avec l’apprentissage du japonais, il y a un endroit pour ça:

Mes Contacts Privés – Japonais Naturel et comme Anki, c’est gratuit !

Tu viens quand tu veux, mais tout de suite c’est mieux !

A tout de suite,

Gilles

6 réflexions sur “Apprendre le japonais avec Anki”

  1. bonjour
    j’utilise ANKI pour d’autres usages que les langues
    apres plusieurs recherches de fichier APKG je n’en ai pas trouvé avec la prononciation orale du Japonais
    Comment et où trouver ce type de fichier MP3 enregistrable avec des expression courantes
    merci de votre aide

    • Re-bonjour,

      Personnellement, j’utilise Anki surtout avec Yomichan !

      En allant voir sur la page de Yomichan tu auras des liens vers des dictionnaires intégrant aussi l’audio de la prononciation en japonais.

      Pour avoir spécifiquement des expressions courantes, il faut rechercher directement des « decks » sur internet (ils sont parfois payants mais des gratuits existent aussi).

      En ce qui me concerne, j’utilise essentiellement Anki + Yomichan pour lire du japonais sans trop « galérer » avec les kanji que je ne connais pas. 😉

  2. Bonjour,
    Merci pour tes articles qui m’inspirent beaucoup dans mon apprentissage !
    Est ce que par le plus grand des hasard tu aurais des decks à partager (avec des phrases outils par ex) et du vocal ?
    Merci
    Bastien

    • Bonjour Bastien,
      Merci pour les encouragements !
      Je suis au milieu de mon challenge personnel qui est de progresser dans la lecture du japonais.
      Je n’ai pas encore fini de systématiser la création de flashcards pour réduire au maximum le temps que cela prend.
      Lorsque j’aurai finalisé la méthode définitive, je commencerai effectivement à faire des decks mais pour l’instant, je n’ai rien de concret.
      Je donnerai des nouvelles en fonction de mes avancées dans le mail Mes Contacts Privés et/ou dans le groupe privé Japonais Naturel.
      Tout ce que je peux te dire pour le moment, c’est que c’est une vraie joie de reprendre et d’approfondir la lecture du japonais.
      Rien à voir avec le côté rébarbatif de l’apprentissage par cœur des kanji ou de la grammaire.
      Là, tout est en contexte et a un sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*