Savoir prendre le bon train au Japon

Savoir prendre le bon train au Japon, par exemple la ligne Enoden 江ノ電 à Kamakura 鎌倉.
Un train de la ligne Enoden 江ノ電 à Kamakura
JN représentant le logo de Japonais Naturel

Savoir prendre le bon train au Japon

Tu le sais probablement, le Japon est un pays super pratique pour ce qui est des transports en commun. Mais t’es peut-être (un peu ou très) paniqué.e à l’idée de prendre le train au Japon. Si c’est le cas, je vais tenter dans cet article de te rassurer et surtout de t’expliquer comment savoir prendre le bon train au Japon !

Pour ça, je vais me focaliser sur Tokyo et prendre comme exemple un tronçon représentatif d’une ligne de l’exploitant Keihin Kyūkō 京浜急行 (けいひんきゅうこう), que l’on surnomme aussi Keikyū 京急 (けいきゅう).

Si tu pars à Kyoto, Osaka, Nagoya ou ailleurs au Japon, je t’ai mis une petite note vers la fin de l’article*.

Pourquoi prendre le train au Japon ?

Mais tu te demandes peut-être pourquoi vouloir absolument prendre le train au Japon ?

C’est très simple, au Japon, le train est:

  • Partout
  • Pratique
  • Propre
  • Ponctuel
  • Pas si cher (pour les trains locaux)
  • Pourquoi pas (ça veut rien dire mais je voulais encore un mot en « P »)

Tu l’as peut-être déjà vu dans les animés, des dorama ou juste des reportages, le train est vraiment partout au Japon.

C’est même étonnant, vu le nombre de lignes en place, comment le train s’intègre parfaitement dans les centres villes, et particulièrement des grandes villes.

Bref, tu pourras pas te passer du train et en fait, ça va même probablement commencer dès ton arrivée au Japon !

Bienvenue au Japon !

Ferme les yeux et imagine… Tu viens d’atterrir à Tokyo ! Ça y est, t’as passé la douane et te voilà maintenant dans le hall de l’aéroport de Narita, à moins que ça ne soit Haneda. T’as tes bagages avec toi et tu te diriges tout naturellement vers… les lignes de trains !

Évidemment, avant d’arriver à Tokyo, t’avais bien pris soin de lire des trucs sur les cartes Pasmo et Suica, de voir des vidéos sur comment acheter un ticket, etc.. mais t’as quand même un peu la peur au ventre parce qu’après tout, on a vite fait de prendre le mauvais train.

Et t’as bien raison !

Un quai, plusieurs directions, plusieurs types de trains !

En général, des aéroports, c’est relativement facile de ne pas se tromper !

Mais si je prends ma ligne préférée, la 京急本線 (けいきゅうほんせん), de certaines gares, tu peux voir passer jusqu’à 5 types de trains différents qui ne s’arrêteront pas aux mêmes gares et dans certains cas n’iront même pas dans la même direction.

Pour illustrer mes propos, je te mets en dessous une image tirée de la réalité mais pour laquelle j’ai remplacé le nom des gares par des numéros pour que tu comprennes bien le concept.

Alerte rouge, alerte rouge ! Panique maximale !

C’est bon là, t’es bien liquide ?

Tant mieux, parce que comme ça, tu verras à quel point c’est finalement pas aussi compliqué que ça paraît !

Je t’explique:

  • En bas de l’image, les numéros représentent le nom des gares (1 à 18)
  • Les 5 lignes de couleurs représentent 5 types de trains différents
  • Complètement à gauche, en face de chaque ligne de couleur, tu as le type de train (que j’ai laissé en japonais parce que c’est comme ça que ça sera affiché)
  • Les ronds noir et blanc sur les lignes de couleurs représentent les gares où les trains marquent l’arrêt (pas de rond, pas d’arrêt).
  • Toutes les lignes de couleurs deviennent roses à partir de la gare 2 et après à droite parce que les trains se transforment ensuite en métro qui desservira toutes les stations.

C’est quoi tous ces types de trains ?

Bah oui, je sais, 5 types de trains, ça fait beaucoup !

Mais s’il y a bien une compétence que tu te dois de maîtriser, c’est celle de savoir prendre le bon train au Japon !

Pour être concret (et tu sais comme j’aime le concret !), je te propose de rester sur l’exemple de ma société de trains préférée, tu t’en rappelles (si, si !), la société 京急 (けい きゅう).

Cette société dispose des types de trains suivants:

  1. 普通 (ふつう): Ce sont des trains omnibus (ils s’arrêtent à toutes les gares).
  2. エアポート急行 (エアポート きゅうこう): Ce sont des trains rapides, mais pas les plus rapides (ils s’arrêtent à certaines gares mais pas toutes) et ont pour terminus l’aéroport de Haneda (エアポート = Airport).
  3. 特急 (とっきゅう): Ce sont des trains plus rapides que les エアポート急行 mais toujours pas les plus rapides (ils s’arrêtent à encore moins de gares que le エアポート急行).
  4. 快特 (かいとく): Ce sont des trains plus rapides que les 特急 (ils ne s’arrêtent presqu’à aucune gare) et ne vont pas à l’aéroport de Haneda.
  5. エアポート快特 (エアポート かいとく): Identiques au 快特 (ils ne s’arrêtent presqu’à aucune gare) et ont pour terminus l’aéroport de Haneda (エアポート = Airport).

Le type de train et son terminus sont toujours indiqués sur la motrice et les wagons.

Si tu vois un train sur lequel est affiché 回送 (かいそう), ne monte pas dedans sinon tu vas te retrouver au dépôt tout.e seul.e parce qu’il ne prend plus de voyageurs !

Apprends à reconnaître les différents types de trains en les associant à leur couleur correspondante et tu seras sauvé.e !

Entraine-toi, pendant que tu peux !

Pour vérifier que t’as bien compris comment ça marche, imagine que tu te trouves à la gare 2 et que tu veux descendre à la gare 13.

Attention, questions !

  1. Quels sont tous les trains qui marqueront l’arrêt à la gare 13 ?
  2. Quel est le train le plus rapide qui s’y arrêtera ?
  3. Quel est le train le plus lent qui s’y arrêtera ?

T’as une minute pour répondre !

Tic, tac, tic, tac… le temps est écoulé !

Si à la première question tu as répondu: 普通, エアポート急行 et 特急 !

Alors, t’es bien parti.e mais passons maintenant à la deuxième question !

T’as répondu: 特急 ?

Très bien ! Ah, je sens que t’es moins tendu.e là, non ? On va quand même confirmer ça avec la troisième question !

T’as répondu: 普通 ?

Alors c’est un sans faute et tu peux prendre ton billet d’avion et acheter ta carte Suica ou ton premier ticket de train détendu.e avec le sourire !

Si t’as fait au moins une faute, alors relis l’article et recommence !

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelles…

Avant de se quitter, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelles à t’annoncer.

La bonne nouvelle, c’est que le même ticket te permet de monter dans tous les types de trains KeiKyū mentionnés pour le même prix.

*La mauvaise nouvelle, c’est que suivant la société de trains (JR, Seibu, Keio, Kintetsu, Hankyu, etc.. et, plus ou moins en lien, la région), certaines dénominations de types de trains changent.

Mais le concept reste le même, à savoir, des trains plus ou moins directs et donc plus ou moins rapides avec en général, des codes couleurs associés aux types de trains.

Quand la pub n’envahit pas complètement l’intérieur des wagons, tu trouveras un plan plus ou moins détaillé. Tu verras aussi sur certaines lignes des écrans LCD. Ils affichent le prochain arrêt, les correspondances et un plan de la ligne. Comme ça, tu sauras où tu te trouves et vers où tu vas.

En général, l’affichage alterne en japonais (kanji & hiragana), en anglais et, de plus en plus, dans d’autres langues.

Une gare, un numéro

Il y aussi un système de numérotation des gares adopté par certains exploitants de trains.

Les lignes qui utilisent ce système ont un code de ligne sur 1 ou 2 lettres et chaque gare possède un numéro unique à 2 chiffres. Par exemple, la gare de Shibuya sur la ligne Yamanote, a le code JY20.

JY, c’est le code de la ligne Yamanote à Tokyo et 20, c’est le code de la gare de Shibuya.

Comme ça, même quand c’est écrit en japonais, tu as le numéro de la gare pour te repérer. Une fois dans le train, ce code sera annoncé en anglais avant l’arrivée en gare.

C’est pas beau ça ?

Mais maintenant c’est plus ton problème parce que savoir prendre le bon train au Japon, tu sais déjà faire, pas vrai ?

Sur ce, je te laisse parce que sinon je vais louper le dernier train 快特 pour Mes Contacts Privés !

Ce serait dommage qu’on ne puisse pas s’y retrouver, pas vrai ?

A tout de suite,

Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*