Le japonais en contexte : La démonstation

JN

Le japonais en contexte : La démonstration !

Bah qu’est-ce qu’il y a ?
Tu t’en sors pas avec ta liste de kanji, de verbes et de je ne sais quoi ?
T’en as marre et t’es saoulé(e) ?
Mais c’est normal, ça !
Le cerveau, c’est pas comme ça qu’il travaille !
Si t’essayais d’apprendre le japonais en contexte ?

Normalement, c’est avec une vidéo qu’il faudrait que je te démontre ça (c’est plus facile de comprendre le contexte) mais comme j’en ai pas sous la main, je vais te demander d’utiliser ton imagination.

Donc, imagine que tu viens d’ouvrir ton livre de conjugaison.
Mais note quand même que c’est pas comme ça que je conseille de commencer ! (Lis mes autres articles pour en savoir plus)
Mais bon, passons !

Apprendre le japonais sans contexte, c’est mal !

Si tu ne le savais pas (et c’est pas très grave !), la plupart des verbes japonais se répartissent en 2 groupes réguliers.

Chacun de ces groupes possède son propre modèle de conjugaison et tous les verbes du même groupe se conjuguent de la même manière.

Si tu connais la conjugaison d’un verbe d’un groupe donné, tu peux trouver la conjugaison d’un autre verbe du même groupe.

Malheureusement, tous les verbes japonais ne sont pas contenus dans ces 2 groupes. Les restants se conjuguent selon une forme qui leur est propre et connaître la conjugaison de l’un ne te permettra pas de trouver celle de l’autre.

En gros, il faut les connaître par cœur !

C’est bon ? Alors, j’enchaîne !

Dans ton bouquin, tu tombes sur le verbe 飲む (boire) et tu apprends que sa forme potentielle affirmative est 飲める (pouvoir boire) et la négative 飲めない (ne pas pouvoir boire).

Là, t’es tout(e) content(e) d’avoir appris quelque chose et ça t’as fait ta journée !

Apprendre le japonais en contexte, c’est bien !

Maintenant, imagine que tu regardes une vidéo qui se passe dans un bar.

Autour d’une table, il y a une japonaise, à côté d’elle un japonais et en face d’eux, un autre japonais.

La japonaise prend une bouteille de bière et s’apprête à remplir le verre du japonais en face d’elle.

Mais le japonais s’empresse de boucher son verre avec sa main et dit:「僕はお酒が飲めないです。」(Moi, je ne peux pas boire d’alcool !)

Il montre alors le japonais assis à côté de la japonaise et dit: 「お酒が飲めるのは彼です。」(Celui qui peut boire de l’alcool, c’est lui !)

Là, j’arrête la vidéo et via l’image ci-dessous je te pose alors la question suivante:

Le japonais en contexte est illustré par cette première infographie. Il est inscrit: "Quelle est différence entre 飲める (pouvoir boire) / 飲めない (ne pas pouvoir boire) et 僕はお酒が飲めないです。お酒が飲めるのは彼です。?".

Tu me regardes un peu paniqué(e) en essayant de comprendre là où je veux en venir.

Mais t’inquiète pas, tu vas comprendre !

Tu vois, en haut de l’image, c’est ce que t’a appris ton livre de conjugaison !

Bah oui, je sais, ça fait pas beaucoup…

Par contre, en bas de l’image, c’est ce que tu viens d’apprendre à travers la vidéo !

Et là, comme tu le vois, y a plus de matière, pas vrai ?

Comme on dit en anglais: « Now, we’re talking !
« Pardon ? Tu parles pas anglais ?
C’est pas grave, je voulais juste faire un coup d’esbroufe !

Épilogue

Je te résume tout ça dans l’image ci-dessous !

Toujours en haut, tu as ce que tu as appris avec ton livre et en bas ce que tu as appris (en imaginant) grâce au contexte:

Le japonais en contexte est illustré par cette deuxième infographie. Il est inscrit en haut "tu sais comment construire la forme potentielle affirmative et négative du verbe 飲む (boire) et c'est tout. En bas est inscrit "Tu sais dire que toi, tu ne peux pas boire d'alcool et que celui qui peux en boire, c'est lui. Mais tu sais aussi utiliser les particules japonaises は et が.

Et là, je vois des larmes de joie couler sur tes joues au fur et à mesure que tu comprends où je voulais en venir.

Moi, toujours très professionnel, je te tends un mouchoir…
(Tiens, mouche-toi parce que t’en mets partout là !)
…et j’enchaîne avec cette troisième image pour bien ancrer ce que tu ressens dans ton esprit :

Le japonais en contexte est illustré par cette dernière infographie. Il est inscrit "A ton avis, c'est quoi le plus efficace ? Apprendre la grammaire ou apprendre à parler ?". Sous ce texte est inscrit "Japonais Naturel, apprendre à parler japonais naturellement".

Et là, générique de fin avec un petit 「つづく」(à suivre) en bas à droite !

On rallume les lumières et je te pose cette dernière question avant que tu partes:

Est-ce que maintenant tu vas apprendre le japonais en contexte ?

Gilles

P.S: On se retrouve dans Mes Contacts Privés ou dans un prochain article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*