Le bon moment de la journée pour apprendre

Matin, midi ou soir, quel est le bon moment de la journée pour apprendre le japonais ?
JN représentant le logo de Japonais Naturel

Le bon moment de la journée pour apprendre: Ça rentre ou ça rentre pas ?

Si t’as l’impression à chaque fois que tu commences à étudier le japonais que ça rentre mal ou pas du tout, c’est peut-être simplement que pour toi, ce n’est pas le bon moment de la journée pour apprendre.

Ou si tu préfères, le type d’activité que tu as choisi est incompatible avec l’étape actuelle de ton rythme circadien.

Circa quoi ?

Bah Circadien quoi !

Du latin circa qui veut dire autour de / approximativement (parce qu’il fait environ 24 heures, soit presque un jour) et dies jour.

Ah tu parles pas latin ? Bah moi non plus, c’est Wikipedia qui me l’a dit !

Concrètement, on passe tous par un cycle d’environ 24 heures durant lequel notre corps sera soumis à différentes hormones.

Et du coup, en fonction de l’effet de ces hormones à un moment donné, on sera plus ou moins apte à faire une activité donnée.

C’est pour ça que bien connaître ton rythme circadien, ça va te permettre d’optimiser tes activités en fonction des périodes de la journée.

Les hormones, spécialistes des effets spéciaux

Bon, tu l’as remarqué, je ne suis pas médecin !

Mais y a pas besoin d’être médecin pour comprendre que si t’as envie de dormir, c’est pas le bon moment pour te mettre au japonais.

Je te propose donc juste de voir rapidement 3 hormones et les effets qu’elles provoquent sur toi (ou moi):

  • Le Cortisol: C’est l’hormone du stress, celle qui te réveille le matin mais peut aussi t’empêcher de dormir le soir.
  • La Mélatonine: Si le cortisol te réveille le matin, la mélatonine, elle, t’endort le soir. Malheureusement, en cas de stress prononcé, le cortisol reste présent et bye, bye ton envie de dormir !
  • L’Adrénaline: Attention, là c’est sérieux ! Quand on secrète de l’adrénaline, c’est qu’on est soumis à une très forte émotion (volontairement ou involontairement). Dans cet état, on est prêt à se battre pour survivre ou à s’enfuir à toute vitesse (pour survivre aussi).

Ces 3 hormones ont plein d’autres rôles mais déjà, en prenant en compte ceux que j’ai décrits, tu pourras te faire une idée de la compatibilité d’une session de japonais avec le niveau de ces hormones dans le créneau choisi.

Ces hormones vont chacune va passer par un minimum et un maximum au cours de ton rythme circadien.

Selon le créneau choisi, les effets de certaines hormones seront donc plus ou moins prononcés.

Et pour en rajouter encore, le cycle de notre rythme circadien ne démarre pas au même moment pour tout le monde.

Du coup, personne ne peut te dire que le bon moment de la journée pour apprendre le japonais, c’est entre 8h23 et 10h57.

Et c’est bien dommage !

Japonais le matin, le midi ou le soir ?

Pour moi, le bon moment de la journée pour apprendre le japonais, c’est le matin, mais pas au lever du lit !

Pour toi par contre, moi, je sais pas !

Mais toi, tu peux le savoir !

Comment ?

En essayant différents types d’activités à différentes heures !

Par exemple, moi, au lever du lit, bosser mon japonais, ça marche pas très bien parce que mon esprit vagabonde, je ne suis pas très réceptif, je mémorise moyen, bref, ça n’avance pas !

Par contre, comme mon esprit vagabonde, c’est le moment idéal pour moi pour aller à la pêche aux idées de contenus et être créatif !

Les idées fusent tellement que j’ai pas le temps de toutes les noter !

Mais si je les note pas, elles disparaitront dans le néant et rien ne dit qu’elles reviendront un jour…

Passé cet état créatif, là, pour moi, ça commence à être le bon moment pour me mettre au japonais.

On est alors 1 heure à 1 heure et demi après le lever et à ce moment-là, je suis concentré et efficace !

Le cerveau mémorise bien et ça avance vite !

Et je dois même me faire violence pour m’arrêter pour en laisser pour le lendemain (effets Zeigarnik et Ovsiankina).

Ah au fait, je te l’ai pas dit mais je suis un Dauphin, avec des tendances de Lion.

Non, non, j’ai pas craqué !

Dauphin, Lion, Ours ou Loup ?

En fait, il semble qu’on se répartisse en 4 groupes ayant chacun un chronotype spécifique.

Sur le net, on trouve des sites qui associent ces 4 chronotypes différents à 4 animaux ayant des particularités spécifiques:

  • Le dauphin
  • Le lion
  • L’ours
  • Le loup.

De ce que j’ai lu, les Dauphins seraient les plus rares. Viendraient ensuite, à part quasi-égale, les Lions et les loups. Enfin, les Ours représenteraient plus de la moitié d’entre nous.

En me basant sur les descriptions de ces chronotypes que j’ai trouvé ça et là, comme je te le disais (si t’es encore là), moi, je serai Dauphin mais avec des traits de caractères de Lion… ou le contraire.

Si tu veux les détails de chaque chronotype, fais une recherche avec ton navigateur préféré avec chronotype et dauphin, lion, loup et ours.
(ou en anglais avec dolphin, lion, wolf, bear)

Un temps pour chaque chose et chaque chose au bon moment

L’important n’est pas tant de savoir quel animal tu es mais de te baser sur des faits concrets:

  • A quelle heure tu t’endors naturellement ?
  • A quelle heure tu te réveilles naturellement ?
  • De combien d’heures de sommeil tu as besoin pour te sentir bien ?
  • Comment te sens-tu en général au réveil ?

Ces informations te permettront déjà de te faire une bonne idée de quand faire quoi.

Si t’es dans le gaz au réveil et que ça dure 1 heure, c’est pas au réveil qu’il faut que tu glisses ta session de japonais.

En revanche, si tu commences à péter le feu à partir de 15h00, ça devrait mieux se passer pour le japonais en fin de journée.

Mais c’est peut-être juste le bon moment pour taper un jogging ou aller à la salle de sport et pas forcément le moment où tu seras le plus concentré.

Moi, quand j’en faisais du jogging, je me rendais bien compte que j’avais pas la même facilité d’un jour à l’autre à parcourir la même distance.

Malheureusement, à cette époque-là, je ne me préoccupais pas de ça et c’est bien dommage.

Maintenant je ne fais plus trop de jogging mais je me maintiens quand même en forme.

Et le matin, après la séance de pêche aux idées mais avant le petit déjeuner, ça à l’air de bien me convenir !

Mise en pratique

Voilà ce que je te propose pour t’aider concrètement à trouver le bon moment de la journée pour apprendre le japonais sans forcer:

  • Jour 1: Le matin, 1 heure après le lever, 30mn de japonais avec bilan à la fin (c’était saoulant ? C’était bien ? C’était facile ?)
  • Jour 2: Le midi, nouvelle session de japonais de 30mn, toujours avec bilan à la fin.
  • Jour 3: En fin d’après-midi, session de japonais de 30mn avec bilan à la fin.
  • Jour 4: Le soir, après le diner, session de japonais de 30mn + bilan à la fin.
  • Jour 5: Analyse les 4 bilans et retiens la période qui correspond à ton expérience la plus sympathique.

Félicitations, le bon moment de la journée pour apprendre le japonais, maintenant tu l’as !

D’ailleurs, suivant ton chronotype, tu peux tout à fait avoir plusieurs créneaux compatibles dans une journée.

Mais tu peux aussi n’en avoir qu’un et du coup, ce serait dommage de le gâcher en ne s’y mettant pas à ce moment-là !

Mais évidemment si ça tombe pendant la réunion au boulot ou le cours de maths, ça va être compliqué quand même.

Mais tout n’est pas perdu !

La bouée de sauvetage

Chacun à son propre rythme circadien, c’est vrai !

Mais ça veut pas dire qu’il faut rester les bras ballants si notre meilleur créneau de la journée n’est pas libre pour apprendre le japonais !

On peut s’arranger pour rendre le seul créneau qu’on a de libre compatible avec l’apprentissage du japonais.

Comment ?

En utilisant des méthodes qui favorisent la mémorisation et abaissent le stress.

Par exemple, la méditation et certaines musiques baroques sont susceptibles de rendre compatible avec l’apprentissage ton seul créneau de libre.

La méditation, c’est à faire avant ta session de japonais et la musique baroque, pendant ta session de japonais.

Tu peux aussi tester avec des musiques instrumentales (pas de paroles parce que le cerveau va chercher à les décoder) dont le tempo est proche de 60 battements par minute.

Oui mais

Il reste quand même essentiel de connaître ton vrai bon moment de la journée pour apprendre.

Si ça tombe mal, bah tu sais quoi faire !

Mais si ça tombe à un moment où tu es libre, ce serait dommage de ne pas étudier quand c’est le moment naturellement.

Ça ne t’empêche pas de méditer avant, ni d’écouter de la musique qui va bien pendant. Ça n’en rendra l’expérience que plus agréable !

Et n’oublie pas le verre d’eau avant et après la session de japonais pour ton cerveau !

Voilà, c’est fini pour aujourd’hui !

Laisse un commentaire sous l’article si tu as des questions ou des remarques et sinon on se retrouve dans le prochain mail Mes Contacts Privés (si tu en fais partie) ou dans un prochain article !

Ja neee !

Gilles

Ma page Facebook
Mon compte Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*